Accueil du site > City guide > Informations générales > Les wolofs

Les wolofs Les wolofs

Les Wolofs constituent l’ethnie la plus importante du Sénégal sur le plan démographique, avec prés de 40% de la population.

C’est au XIIIe siècle que les Wolofs fondent l’Empire Djolof qui regroupe les États du Waalo, du Cayor et du Baol. Ils occupent alors la région située entre la presqu’île du Cap-Vert et le fleuve Sénégal.

Tardivement islamisés, ils sont aujourd’hui musulmans à 95% en grande partie membres de la confrérie des mourides. Ils sont toutefois restés très attachés à leurs croyances et leurs rites antérieurs qu’ils ont su mêler à l’islam.

Les Wolofs étaient autrefois divisés en castes. Au sommet trônait le roi avec à ses côtés les nobles, les officiers de la couronne et les gouverneurs de provinces. Venaient ensuite les paysans libres, divisés en deux catégories : les notables et le petit peuple. En dessous d’eux, venaient les artisans de spécialisation héréditaire (griots, tisserands, forgerons, etc.). Enfin, au pied de cette pyramide, les esclaves qui pouvaient être esclaves de maître ou esclaves de la couronne.
Ce système de castes a totalement disparu mais la spécialisation professionnelle persiste. La condition de griot, de tisserand, de sculpteur ou de forgeron se transmet toujours de père en fils.

écrit par Émilie Saus
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article